Horaires

Mai 2017

Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 

Modernisation & déclin

De 1940 à 1970 : Modernisation et repli

Avec un fort trafic voyageurs lors des saisons balnéaires, les deux lignes de Cayeux et du Crotoy resteront bénéficiaires jusqu'après la deuxième guerre mondiale. Seule la ligne d'Abbeville à Dompierre, qui ne fut jamais prolongée et qui ne desservait que des villages de faible importance, avec son embranchement sur Noyelles, posèrent rapidement des problèmes de déficit.
La ligne Abbeville - Dompierre fut donc partiellement fermée au trafic voyageurs dès 1947, seul un service Noyelles - Forest - Crécy subsistant jusqu'en 1951, pour permettre notamment de réaliser les campagnes betteravières.

 

Le réseau bénéficiera aussi de l’effort de reconstruction de l’après guerre : Proche de plusieurs carrières, il réutilisait une partie des moyens mis en place par l’Organisation Todt pour construire le mur de l’Atlantique et servit au transport des matériaux nécessaires à la reconstruction.

Pour enrayer la chute de fréquentation et diminuer les coûts d’exploitation, le réseau utilisa une nouvelle série d’engins moteurs. En 1957/59, le réseau racheta trois locotracteurs diesels et trois autorails plus modernes. Ces engins furent construits par les ateliers CGL de Lumbres, qui ont réalisé ces matériels soit pour leur réseau des Flandres soit pour celui de l’Oise. Ce parc est complété en 1971 (un an avant la fermeture commerciale de la ligne de Cayeux !) par le De Dion OC1 X158, disponible depuis la fermeture du Réseau Breton.


L’arrivée du locotracteur diesel n°301 permit alors de se passer de la traction vapeur, et la dernière machine garée en réserve froide est ferraillée par un récupérateur local qui regrettera toujours ce dépeçage privant le CFBS de machines originaires du Réseau des Bains de Mer.



 

 


En dépit des efforts consentis, la concurrence de la route se fait de plus en plus forte et la SE (Société Générale de Chemins de Fer Économiques) devenue CFTA (Chemins de Fer et Transports Automobiles) cesse l'exploitation de la ligne Noyelles - Le Crotoy le 31 décembre 1969 et celle de Noyelles - Cayeux le 31 décembre 1972.


 

C'est vers la fin de l'année 1969 que quelques amateurs et amoureux de chemins de fer commencèrent à se concerter pour essayer de sauvegarder la ligne du Crotoy dont la fermeture était annoncée.

Les dernières
actualités

Un mois d'avril exceptionnel !

15/05/2017

Avec 25 458 voyageurs dont 12 journées à plus de 1000 voyageurs le Chemin de fer de la Baie de Somme réalise la meilleure fréquentation des...

En savoir +

Une Caravelle en Baie de Somme

24/04/2017

Il ne s'agit pas d'un navire de Christophe Colomb arrimé au port de St Valery ni du bel avion blanc des années 60 survolant la Baie. Ce samedi 22...

En savoir +

Opération "Baie de Somme Propre"

24/03/2017

Dans le cadre de l'opération "Hauts de France propre", en partenariat avec le Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard et la...

En savoir +